Mai 2019
L M M J V S D
1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31
Juin 2019
L M M J V S D
1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
Juillet 2019
L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31
Août 2019
L M M J V S D
1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31
Septembre 2019
L M M J V S D
1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30
Octobre 2019
L M M J V S D
1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31
Novembre 2019
L M M J V S D
1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30
Décembre 2019
L M M J V S D
1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31
Janvier 2020
L M M J V S D
1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31
Février 2020
L M M J V S D
1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29
Mars 2020
L M M J V S D
1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31
Avril 2020
L M M J V S D
1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30
Mai 2020
L M M J V S D
1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31
Voir tous les événements
Retour à l'accueil

Merci Denise

publié par FSCF - Comité Régional Bourgogne-Franche-Comté, le 28 Mars 2019

DENISE : prénom, doux et fort à la fois.

D comme DISCRETE

E comme ECOUTANTE

N comme NOVATRICE

I comme IRREMPLACABLE

S comme SOURIANTE

E comme ENGAGEE

Denise, tu viens de nous quitter, et nous sommes dans la peine.

Nous avons encore des choses à te dire : des petits messages, des souvenirs, des clins d’œil. Je ne suis que le porte-paroles de tout cela, je le ferai à ma manière, mais saches que tout tes amis, y ont participés par la parole ou par la pensée.

D’autres souvenirs resteront au fond de nos mémoires, et ne seront naturellement pas développés ici. Je ne suivrai pas de chronologie spécifiques, ne ferai pas un étalage de dates ou un défilé de tes multiples actions, mais seulement le témoignage de quelques anecdotes qui illustrent je pense ce que tu as été pour nous, et qui restera gravés dans nos cœurs.

D – comme DISCRETE, c’est certainement ce qui te caractérise le plus. Tu en as fait des choses... Des actions diverses et variées. Tu participes activement à la vie de la CITA : entrainements de gymnastiques, colonies à Claire Combe, centres aérés, camps de vacances. Dans ta commune : membre du conseil municipal, fleurissement de la commune.

Tes engagements au sein de la fédération Sportive et Culturelle de France, au sein de la Commission SPORT POUR TOUS.

La CITA, ton association, où tu es présente, active, depuis ta jeunesse, et que tu n’as jamais vraiment quitté.

Ton travail au sein de l’UNION COMTOISE, puis de la Ligue de Franche Comté.

Et tout cela dans la discrétion, en toute modestie... C’était NORMAL. C’était ta VIE.

Discrète aussi ta retraite, et ta vie à RECOLOGNE, plus centrée sur ta famille que tu aimes tant.

E Comme ECOUTANTE : Une Denise ferme, une Denise attentive et tolérante dans son métier d’enseignante, je fus ton élève 3 ans…. Et le va et vient permanent de ma queue de cheval devait t’énerver passablement.

Un beau jour tu m’as dit, tu ferais mieux de bouger dans un gymnase, je t’emmène à la CITA, là tu pourras te défouler. Mais ce que tu ne savais pas Denise, c’est que tes engagements, ton témoignage, ton charisme ont provoqués chez certains d’entre nous le désir de donner du temps à une fédération qui œuvre pour le développement et le bienêtre de tous, la FSCF. Tu as été notre moteur, notre maître, et su faire éclore chez les jeunes qui gravitaient autour de toi, le désir d’agir.

Tu écoutes beaucoup, tu ne donnes pas ton avis tout de suite à tes interlocuteurs, et tu sais manier à merveille le consensus.

N comme Novatrice, Novatrice au cœur de la FSCF régionale, en étant à la base des nouveaux modules de formation, (bon d’accord, la formation tu connais, puisque c’est ton métier !), des formations BAFA, en autre. Sans parler de la création des CENTRES AERES à la CITA, et à RECOLOGNE. Tu n’hésites pas une seconde avant d’aller de l’avant. La phrase : hier c’était mieux, ne faisait pas parti de ton langage.

Tout le monde est d’accord tu es Denise une belle personne. Ta manière de vivre, d’agir et d’écouter a aidé plus d’un sur la route parfois caillouteuse de la vie. Tu nous as aidés à regarder DEVANT, et non DERRIERE.

I comme IRREMPLACABLELa CITA se rappellera ton investissement dans l’organisation de  tous les évènements concernant en autre la gymnastique, les camps de vacances, le comité d’administration, mais bien d’autre chose encore. D’autres ont pris le relais dans l’animation de cette association, mais combien de fois ton nom a été prononcé entre les murs du gymnase 9, rue de Pontarlier. Irremplaçable ? non personne n’est irremplaçable, mais en tous les cas, tu n’as pas été oublié.

Ton efficacité dans la gestion des évènements t’a valu un surnom de la part de Marc ton neveu : Madame Organisatrice. Tu as dû, à lui aussi, donner le virus de l’engagement … ainsi qu’à Christelle son épouse.

Ton avis aussi sur les choses, les objets, ceux-ci étaient tous uniques irremplaçables. Résultat : tu gardais tout, tu ne jetais rien. Tu disais : demain c’est sûr, je jette certaines choses, mais comme elles étaient irremplaçables tu les gardais.

Combien de jeunes tu as aidé dans la prise de responsabilité ? Combien de fois tu as laissé sa chance à quelqu’un pour lui permettre d’avancer dans la vie ? De passer le cap de l’adolescence turbulente ?  Pour eux tu étais irremplaçable.

S comme SOURIANTE et même RIANTE, quoique ??? Parfois ton regard pouvait changer, surtout le jour, de vacances, où tu as vu une cocotte- minute prendre son envol avec des haricots blancs, explosion due à la vapeur, et qui laissa quelques ’uns pantois, et toi plus souriante du tout cette fois- là.

 Souriante certes mais têtue, c’est comme ça et pas autrement. ». Jo m’a même avoué que te faire changer d’avis, ce n’était pas « coton ».

Durant ce tour de l’Oisans en camp itinérant, dans les années 72 sans vouloir le nommer une deuxième fois, Jo était chargé d’enlever les pierres avant le montage de tentes, en particulier la tienne. Une fois le travail fait, naturellement l’inspection venait. C’était bien ou mal fait. IL valait mieux que ce soit bien fait.  Mais heureusement, en règle générale, ta tolérance était toujours présente.

D’autres se souviennent de cette marche en montagne, Tu fais chanter tout le monde, (toi un peu moins, tu trouves que tu chantes faux !), tu marches en reculant sur le chemin, pour diriger ta chorale, et là tu disparais ...Dans un gros tuyau…

Peur des marcheurs !!! Puis : Dieu merci là voilà.

 Sortie de ton trou, comme si rien d’anormal ne s’était passé, tu riais…et reprenais ton chemin.

Et les fou-rire en rentrant de la gym avec trois de tes camarades…. Il est un peu tard…. Vous avez trainé dans le gymnase…à papoter. Naturellement les parents ne sont pas prévenus (pas de téléphone portable à l’époque), Rires, plutôt fou-rire en montant vers Beauregard, …. Mais quand une maman vous attends au coin de la rue, et qui vous dit « eh bien moi … je ne rigole pas… » Les fou-rires s’arrêtaient net.

E comme ENGAGEE,

 Ton engagement au sein de la COMISSION NATIONALE DE SPORT POUR TOUS, a été pour toi, un grand moment où tes idées ont pu s’exprimer dans la trajectoire de l’avenir de la fédération. 

Ton engagement, en Afrique durant un camp itinérant à OUAGODOUGOU, avec Melle Riss . Il fallait du cran à cette époque- là pour emmener des jeunes filles si loin.

Tes engagements tous éclairés par ta FOI en DIEU, que tu vivais là également discrètement et dont tu témoignais, judicieusement toujours avec délicatesse, et qui laissait la porte ouverte à de belles espérances.

Tes engagements sont nombreux, nous ne pourrions les citer tous ici. Tu les as toujours accomplis avec volonté et envie d’aller de l’avant.

Voilà ce que nous retiendrons de toi Denise :

Une attention extrême pour tous ceux qui t’étaient confiés.

ECOUTANTE ATTENTIVE à l’AUTRE, GENEREUSE ET TOUJOURS PRESENTE QUAND ON AVAIT BESOIN DE TOI.

Peut-être ne l’avons-nous pas dit suffisamment.

MERCI DENISE

Monique ROUGE à partir de divers témoignages