Mai 2018
L M M J V S D
1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31
Juin 2018
L M M J V S D
1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30
Juillet 2018
L M M J V S D
1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31
Août 2018
L M M J V S D
1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31
Septembre 2018
L M M J V S D
1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
Octobre 2018
L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31
Novembre 2018
L M M J V S D
1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30
Décembre 2018
L M M J V S D
1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31
Janvier 2019
L M M J V S D
1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31
Février 2019
L M M J V S D
1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28
Mars 2019
L M M J V S D
1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31
Avril 2019
L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30
Mai 2019
L M M J V S D
1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31
Voir tous les événements
Retour à l'accueil

Risque d'obésité chez Les Jeunes

Santé
publié par FSCF - Comité Régional Bourgogne-Franche-Comté, le 08 Avril 2016

Risque d'obésité chez Les Jeunes

Risque d'obésité chez Les Jeunes

Aujourd’hui il existe une augmentation croissante du surpoids et de l’obésité chez les jeunes, c’est la conséquence des modifications de notre mode de vie.

En effet, en 50 ans nos habitudes et nos comportements alimentaires ce sont modifiés. L’organisation quotidienne des repas a changé : 

  • Les jeunes du fait de leur journée chargée sautent facilement le petit déjeuner pour prolonger leur nuit de sommeil. 
  • Il mange rarement au sein de leur établissement scolaire, préférant consommer des repas rapide entre copains type snack ou fast-food. 
  • Ils rentrent vers 18 heurs chez eux affamés faisant alors un gros goûte. 
  • Le repas du soir est en général partagé avec la famille, ce repas étant devenu le repas de partage familial. 

Pour finir la journée ils ont pris l’habitude de s’installer jusques tard sur leur ordinateur communicant sur Internet ou sur leur portable ce couchant très tard et grignotant. La quantité et la qualité des aliments consommés sont aussi propices au déséquilibre alimentaire : 

Suite article sur le site fédéral