Avril 2018
L M M J V S D
1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30
Mai 2018
L M M J V S D
1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31
Juin 2018
L M M J V S D
1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30
Juillet 2018
L M M J V S D
1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31
Août 2018
L M M J V S D
1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31
Septembre 2018
L M M J V S D
1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
Octobre 2018
L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31
Novembre 2018
L M M J V S D
1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30
Décembre 2018
L M M J V S D
1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31
Janvier 2019
L M M J V S D
1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31
Février 2019
L M M J V S D
1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28
Mars 2019
L M M J V S D
1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31
Avril 2019
L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30
Voir tous les événements
Retour à l'accueil

Le sportif qui sommeille en vous

Santé
publié par FSCF - Comité Régional Bourgogne-Franche-Comté, le 27 Avril 2016

sommeilLe sommeil est nécessaire au bon fonctionnement du corps humain et permet de se reposer après un effort de longue durée. Entre stress, fatigue et insomnie, le Docteur Bruno Burel – président du Syndicat National des Médecins du Sport – explique l’importance du sommeil sur le sport et l’influence des activités physiques sur le sommeil.

Le sommeil se décompose en trois cycles qui se renouvèlent trois à cinq fois tout au long de la période de sommeil :

  • Le sommeil lent : c’est la phase de l’endormissement, elle permet au corps de se reposer, il s’agit de la plus longue des phases. Les muscles du corps se reposent, le rythme cardiaque et respiratoire diminue.
  • Le sommeil paradoxal : c’est la phase la plus courte (entre 15 et 20 minutes), l’activité cérébrale est alors intense et le corps endormi. Phase dans laquelle le sommeil est le plus profond et le plus récupérateur.
  • Le sommeil intermédiaire : cette phase débouche sur des micro-réveils, un nouveau cycle ou le réveil.

Le Docteur Burel ajoute que le sommeil a plusieurs vertus. L’une d’elle est de reposer physiquement le système musculaire car « si on dormait debout comme les chevaux, on ne récupérerait pas de la même façon sur le plan musculaire ». Il permet aussi au système cardio-vasculaire (fréquence cardiaque et tension artérielle) de retrouver des chiffres de base qui ne sont pas les mêmes pendant l’effort  car, à ce moment, la tension monte et le rythme cardiaque s’élève. Pendant un effort intense, le système nerveux est stimulé: c’est pourquoi le sommeil aide à récupérer sur le plan mental.

Le besoin de sommeil est différent selon le sport comme nous le précise le Docteur Burel. Sur un effort de longue durée comme sur le Tour de France, il se peut que des coureurs aient des jours plus compliqués quand le sommeil n’a pas été récupérateur ou très mauvais. Dans des compétitions comme celles-ci un sommeil régulier est fondamental pour bien récupérer. Dans le cas des courses de bateaux en solitaire, la récupération passe par de courtes phases de sommeil. « On a tous besoin de sommeil mais parfois les skippers arrivent à récupérer sur ces toutes petites phases de sommeil car ils peuvent directement se plonger dans un sommeil paradoxal grâce à l’entraînement et le besoin qu’ils en ont ». Pour récupérer, les skippers passent uniquement par des  phases de sommeil paradoxal, pas du tout semblables à un sommeil prolongé avec des phases régulières, ils passent directement à la phase la plus récupératrice et donc efficace.

 

Suite de l'article sur le site fédéral